Matières

Les épices au bout du pinceau

L’aventure a commencé lorsque Souad Gojif, souffrait de troubles du comportement alimentaire. Elle ne supportait plus les odeurs d’épices et de cuisine. Sauf quand elle peignait. Ces épices que son corps rejette, elle les marie à une toile épurée pour en tirer une harmonie sereine, tenace même si la toile craque et change. A l’image de la cannelle, le paprika, le cumin, le safran, ces épices d’ici et d’ailleurs, son héritage qui parle pour elle. Elle ramène ses matières premières du Maroc provenant de ces étals qui l’ont toujours émerveillée par leurs camaïeux ordonnés. Ces épices qui font revivre les joies partagées dans le secret des cuisines familiales. De part et d’autre de la méditerranée, quelque part entre un souvenir d’enfance, une senteur oubliée ou une émotion vive, ses toiles ne se figent jamais pour laisser place à un spectacle unique.