Philosophie

L’art abstrait en mouvement

Ses tableaux, on sait ce qu’ils sont, mais on ne sait pas ce qu’ils peuvent être ou devenir. Ils évoluent, gratifiés d’une vie sans cesse renouvelée. Les huiles et les épices se mélangent, se fixent à la toile blanche qui les boit, modifiant à mesure que le temps passe les textures et l’allure de chaque composition qu’il s’agisse de leurs odeurs ou de leurs couleurs.

A l’image de sa personnalité touche à tout, créatrice d’art et de rêve, les toiles de Souad Gojif transportent son public dans un monde ensoleillé et enjoué de prime abord, pour ensuite ressentir la profondeur et le spleen d’une femme qui panse ses plaies. Une lecture universelle qui se savoure au-delà des maux.

Cette continuité d’une vie s’épuise et s’essouffle dans un corps, mais qui crie dans une peinture éclatante toute sa force, sa vitalité, sa philosophie, sa créativité. Son éternité.

De l’étalage à la toile

Ces épices du Maroc, disposées sur des toiles en coton choisiront de vivre comme elles l’entendent. Leurs odeurs ne laissent pas indifférentes, elles s’imposent pour inviter le visiteur dans un imaginaire olfactif et sensoriel, aux mille et une couleurs.